Assurance-vie : méthode de calcul des ratios03/07/2017  



Un nouveau décret vient préciser que pour les contrats investis en unités de compte, plus précisément ceux investis dans des actifs peu liquides (par exemple, actions de sociétés commerciales ou titres à risques), les ratios réglementaires (10 %, 30 % ou 33 %) s'apprécieront, à compter du 1er novembre 2017, par rapport à l'encours du contrat, et non plus au niveau de la prime versée.


 Autres articles sur le même sujet :
Les ménages confiants dans leur capacité d’épargne

En novembre 2015, la confiance des ménages est stable. L'indicateur qui la synthétise se maintient à 96, un niveau inférieur à sa moyenne de longue période (100).

PERP : plus que quelques jours pour faire des économies d'impôts.

L'année 2016 se termine dans quelques jours, les retardataires n'ont plus beaucoup de temps pour faire des économies d'impôts grâce au PERP. Le mécanisme du PERP permet de déduire de son revenu imposable les versements effectués sur un contrat dans le cadre du PERP. Les versements effectués avant le 31 décembre 2016, permettront de bénéficier d'une réduction sur les impôts à payer au cours de l'année 2017.

Assurance vie : janvier démarre en trombe

La collecte nette s'établit à 2,7 milliards d'euros pour janvier 2016, dont 1,2 milliard pour les supports en unités de compte.

Les Françaises sont plus fourmis

Les Françaises épargnent plus que les Français mais elles sont plus frileuses lorsqu'il s'agit d'investir, selon une étude du gestionnaire d'actifs américain BlackRock.

Nouvelle obligation avant une vente immobilière

Le vendeur d'un logement situé dans une zone "à potentiel radon" définie par voie réglementaire sera, d'ici au 1er juillet 2017, tenu d'informer son acquéreur de l'existence de ce risque.

Que valent les contrats Associatifs en Assurance-Vie ?

Plusieurs Associations d'épargnants ont souscrit des contrats d'assurance vie au profit de leurs adhérents. A côté de l'AFER, la plus connue d'entre-elles, on peut citer également Gaipare, AGIPI, Fapes et Adif. Mais que valent réellement ces contrats pour les épargnants qui souhaitent y placer leur épargne ?