Fin de la taxe d’habitation en 201810/07/2017  



"Le président de la République a décidé de mettre en application cette partie de son programme dès 2018", a dit à l'AFP une source proche du ministre de l'Economie Bruno Le Maire, confirmant des informations de Franceinfo. Lors de son discours de politique générale, la semaine dernière, le Premier ministre Edouard Philippe n'avait évoqué qu'une mise en oeuvre d'ici la fin du quinquennat, soit 2022. Le porte-parole du gouvernement, Christophe Castaner, avait ensuite confirmé ce calendrier, évoquant certes une "montée en puissance" à partir de l'an prochain. Concernant une autre réforme emblématique en préparation, celle de l'impôt sur la fortune, M. Philippe avait dit qu'elle n'interviendrait pas avant 2019. Elle doit sortir le patrimoine mobilier, l'épargne ou les placements financiers du périmètre de cet impôt emblématique.


 Autres articles sur le même sujet :
Surtaxe sur les terrains non bâtis modifiée

Entrée en vigueur en 2015, la surtaxe sur les terrains non bâtis, mais constructibles, en zones tendues, va être modifiée en 2016 puis en 2017.

Les exonérations de taxe d’habitation pour 2014

Les contribuables exonérés de taxe d'habitation en 2013 devraient le rester en 2014.

Taxes en hausse à Mayotte

Un "Collectif sur la fiscalité et le foncier à Mayotte" a dénoncé mercredi la hausse exorbitante des taxes d'habitation.

En savoir plus sur les exonérations de droits de mutation

L'administration commente les dispositions selon lesquelles sont exonérées temporairement de droits de mutation à titre gratuit les donations entre vifs consenties en pleine propriété, respectivement de terrains à bâtir et d'immeubles neufs à usage d'habitation.

Les nouvelles règles du code douanier

Le nouveau Code des Douanes de l'Union (CDU) entre en vigueur le 1er mai 2016 et abroge de manière définitive le code de 1992.

Retraités : comment se faire rembourser ses impôts locaux ?

Le gouvernement vient d'expliciter, par le biais d'un communiqué, le dispositif permettant de maintenir l'exonération de l'imposition à la taxe d'habitation et à la taxe foncière des personnes qui en étaient auparavant exonérées pour des raisons liées à leur âge et à leur revenu.