Combien va vous coûter votre enfant après son bac ?28/05/2018  



Le budget moyen consacré aux études supérieures est de 7 118 euros par an et par enfant (enquête de la société de crédit Cofidis en collaboration avec l’institut CSA Research). Des dépenses qui comprennent le logement (2 107 €), les frais de scolarité (1 897 €) et toutes les dépenses annexes (alimentation, transports, argent de poche). Bien sûr ce montant varie en fonction du type et du lieu d'étude.
Les budgets varient en fonction des filières : D’environ 6 473 euros pour l'université (ou 6 870 € pour un BTS) on passe à 10 735 euros pour une école de commerce.
Ils varient aussi en fonction du lieu d’étude. Si l'enfant décide de quitter le nid familial, le budget augmente de 2 068 euros. Le logement, qui représente la part la plus importante des dépenses, est d'ailleurs trois fois plus élevé à Paris (4 014 €) qu'en province (1 320 €).
Si les foyers qui gagnent plus de 4 501 euros par mois, puisent principalement dans leur épargne pour financer les études supérieures de leur(s) enfant(s), ceux aux revenus plus modestes font appel à d'autres sources de financement comme les crédits à la consommation car "c'est financièrement plus intéressant que de se servir de leur épargne personnelle pour la garder pour de futurs achats". Dans le but de réduire leurs dépenses, un tiers des parents aide leur enfant à trouver un petit boulot.

 


 Autres articles sur le même sujet :
Très chères fournitures scolaires

Un sondage mené par le site Ma Reduc, révèle que les parents comptent dépenser 216 euros en moyenne par enfant pour les vêtements et fournitures scolaires.

Le coût de la rentrée étudiante

Un étudiant en première année d'université, non boursier et qui n'habite pas chez ses parents, devra débourser en moyenne 1% de plus selon la FAGE.

Combien vous faudrait-il en plus pour vivre confortablement ?

Selon le baromètre Cofidis/CSA, les Français estiment avoir besoin de 484 euros de plus par mois pour vivre «confortablement».

Le marché immobilier a enfin retrouvé sa fluidité !

C’est ce que révèle la troisième étude du Crédit Foncier consacrée au parcours d’acquisition.

L’APL devient modulable

L'aide personnalisée au logement (APL) pourra désormais être minorée voire supprimée dès lors que le loyer est supérieur à un plafond. La mesure s'applique au 1er juillet 2016.

Quand la taxe d’habitation déséquilibre le budget des Français

Le site AVendreALouer.fr, a mené l’enquête sur le coût des dépenses liées au logement pour les Français. Un tiers des Français a déjà rencontré des difficultés pour régler ses dépenses liées au logement.