Redevance télé : les chambres d’hôtes ont le droit à la minoration18/06/2018  



L’administration fiscale applique aux propriétaires louant des chambres d’hôte la minoration de 25 % sur la contribution à l'audiovisuel public prévue en cas d'activité saisonnière, qui bénéficie aux hôtels de tourisme (article 1605 ter, 1°-b du code général des impôts). Comme les exploitants d’hôtels, les propriétaires de chambres d’hôtes doivent justifier d’une période d’activité n’excédant pas la durée de 9 mois. Ils peuvent fournir l’arrêté préfectoral portant les mentions de saisonnalité, la déclaration de contribution économique territoriale (ex-taxe professionnelle), ou un extrait de RCS précisant l’activité saisonnière. Cette minoration s’applique sur le montant total de la contribution due, après prise en compte des abattements applicables en cas de points de vision multiples.


 Autres articles sur le même sujet :
Comment réduire votre ISF avec une chambre d’hôtes ?

Pour que la location meublée ou de chambres d'hôtes réduise l'impôt sur la fortune (ISF), le fisc, comme la Cour de cassation, exigent que le propriétaire prouve régulièrement la poursuite de cette activité.

Fin programmée du Régime social des indépendants

Chose promise… Comme l'avait annoncé le Président de la République lors de sa campagne, le Régime social des indépendants (RSI) va disparaître. Il était temps !

La fiscalité des intérêts d’emprunt pour l’achat de SCPI en nue-propriété

Les nus-propriétaires de parts de SCPI ne peuvent déduire fiscalement les intérêts d'emprunt pour cette acquisition.

Pas de chiffre d’affaires, pas de CFE

Les entreprises sans salariés, tel que les auto-entrepreneurs, sont considérées comme n'ayant pas débuté leur activité tant qu'elles n'ont réalisé aucun chiffre d'affaires ou recettes.

Le RSI invite ses assurés à utiliser le télépaiement

À l'occasion de l'envoi du quatrième avis d'appel trimestriel de cotisations 2016, le régime social des indépendants (RSI) rappelle aux artisans, industriels et commerçants qu'ils peuvent payer leurs cotisations sociales chaque trimestre par télépaiement.

Un plan pour les chambres de bonne

La mairie de Paris veut contraindre les propriétaires de chambres de bonnes à les réaménager ou faire des travaux.