Déficit foncier

 

Le propriétaire d’un bien immobilier mis en location se retrouve en situation de déficit foncier lorsque ses charges annuelles de propriété (travaux, charges d’entretien, frais de gérance, intérêts d’emprunt, taxes foncières,…) sont plus importantes que les revenus locatifs encaissés (loyers).

Ce déficit foncier peut alors être imputé sur les revenus fonciers des dix années suivantes.

Cependant, sous certaines conditions ou dans la limite de certains plafonds, ce déficit peut être imputé sur son revenu global.

 

LETAILLEUR CONSEILS & PATRIMOINE étudie cette possibilité d'avantage fiscal pour ses clients.